Health Education To Villages




Home Programmes Resources India Partners Site Map About Us Contact Us
 

WHO home page

D�partement de Sant� et Recherche g�n�siques, Organisation mondiale de la Sant�

Prise en charge des complications de la grossesse et de l'accouchement:

Guide destin� � la sage-femme et au m�decin

 


Section 3 - Interventions


R�duction d'une inversion ut�rine

  • R�examiner la patiente et pr�ciser les indications de r�duction de l’inversion ut�rine.

  • Revoir les principes g�n�raux � observer pour les soins (p. P-21) et installer une voie veineuse.

  • Injecter de la p�thidine et du diaz�pam (ne pas les mettre dans la m�me seringue) lentement, en IV. Si n�cessaire, faire une anesth�sie g�n�rale.

  • Nettoyer soigneusement l’ut�rus invers� avec une solution antiseptique.

  • Comprimer l’ut�rus invers� � l’aide d’une serviette mouill�e, chaude et st�rile jusqu’� ce qu’il soit pr�t pour l’intervention. 

REDUCTION MANUELLE

  • Apr�s avoir enfil� des gants st�riles ou d�sinfect�s, empaumer l’ut�rus d’une main et le pousser � travers le col, en direction de l’ombilic, pour le ramener � sa position normale, la deuxi�me main se trouvant sur l’abdomen pour assurer le maintien de l’ut�rus (fig. I- 52). Si le placenta n’est toujours pas d�coll�, proc�der � la d�livrance artificielle apr�s la r�duction de l’inversion. 

Il est important que la partie de l’ut�rus qui est sortie en dernier (la partie qui est la plus proche du col) soit remise en place en premier.

Figure I-52
R�duction manuelle de l’ut�rus invers�

  • Si la r�duction �choue, faire une r�duction hydrostatique (voir ci-dessous).

REDUCTION HYDROSTATIQUE

  • Installer la patiente en position de Trendelenburg fortement d�clive (la t�te de la patiente doit se trouver 50 cm plus bas que le p�rin�e).

  • Pr�parer un appareil de douche d�sinfect� dot� d’un gros pommeau, d’une longue tubulure (2 m) et d’un r�servoir d’eau chaude (de 3 � 5 l). 

Note : Il est aussi possible de r�aliser la r�duction avec du s�rum physiologique qu’on aura fait chauffer et un mat�riel de perfusion ordinaire.

  • Rep�rer le cul-de-sac post�rieur. Cela est ais� lorsque l’inversion est partielle et que l’ut�rus est toujours dans le vagin. Dans les autres cas, on reconna�t le cul-de-sac post�rieur � ce qu’il constitue une d�marcation entre le vagin rugueux et le vagin lisse.

  • Ins�rer le pommeau de douche dans le cul-de-sac post�rieur.

  • Simultan�ment, maintenir les l�vres jointes sur le pommeau avec l’autre main et maintenir le pommeau en place � l’aide de l’avant- bras.

  • Demander � un aide de mettre l’appareil en marche � pleine pression (soulever le r�servoir d’eau � 2 m du sol au moins). L’eau a pour effet de distendre progressivement le cul-de-sac post�rieur, de sorte que celui-ci s’�tire, ce qui entra�ne un accroissement de la circonf�rence de l’orifice, un rel�chement de l’anneau de r�traction et, par voie de cons�quence, une r�duction de l’inversion.

 

REDUCTION MANUELLE SOUS ANESTHESIE GENERALE

  • Si la r�duction hydrostatique est sans succ�s, essayer de repositionner l’ut�rus manuellement sous anesth�sie g�n�rale, en utilisant de l’halothane. L’halothane est recommand� parce qu’il d�tend l’ut�rus.

  • Saisir l’ut�rus et le pousser � travers le col, en direction de l’ombilic, pour le ramener � sa position anatomique normale, la main abdominale servant � le maintenir (fig. I-52). Si le placenta n’est toujours pas d�coll�, proc�der � la d�livrance artificielle apr�s la r�duction de l’inversion.

 

REDUCTION CHIRURGICALE PAR VOIE ABDOMINALE 

Il arrive qu’une r�duction chirurgicale par voie abdominale soit n�cessaire lorsque les gestes ci-dessus ont �chou�.

- inciser verticalement la peau et le tissu graisseux sous-cutan� sur la ligne m�diane, depuis l’ombilic jusqu’� la limite de la pilosit� pubienne ; 

- faire une incision verticale de 2 � 3 cm dans l’apon�vrose ; 

- saisir les berges de cette derni�re incision avec des pinces et la prolonger vers le haut et vers le bas aux ciseaux ; 

- avec les doigts ou avec des ciseaux, s�parer les grands droits (muscles de la paroi abdominale) ; 

- avec les doigts ou avec des ciseaux, r�aliser une ouverture dans le p�ritoine, � proximit� de l’ombilic ; agrandir l’incision vers le haut et vers le bas avec des ciseaux, de fa�on � ce que l’ut�rus soit enti�rement visible ; s�parer les divers plans et ouvrir la partie inf�rieure du p�ritoine en manipulant les ciseaux avec pr�caution pour ne pas risquer de l�ser la vessie ;

- placer une valve sus-pubienne sur la symphyse pubienne et des �carteurs abdominaux autostatiques sur les berges de l’incision.

  • Dilater l’anneau de r�traction qui se situe au niveau du col avec le doigt.

  • Ins�rer une pince de Pozzi dans l’anneau de r�traction et saisir le fond ut�rin invers�.

  • Exercer une traction l�g�re et continue sur le fond ut�rin pendant qu’un aide tente une r�duction manuelle par voie vaginale.

  • Si la traction est sans succ�s :

-  faire une incision � l’arri�re de l’anneau de r�traction (l� o� il y a le moins de risque de l�ser la vessie ou les vaisseaux ut�rins)

- proc�der � nouveau � la dilatation digitale, � la pose de la pince de Pozzi et � la traction.

- Refermer l'anneau de r�traction

  • Si la r�duction est r�ussie, fermer l’abdomen :

- s’assurer qu’il n’y a pas de saignement et, le cas �ch�ant, d�cailloter la cavit� abdominale � l’aide d’une compresse ; 

- suturer l’apon�vrose avec un surjet de catgut chrom� 0 (ou de sutures polyglycoliques � r�sorption lente) ; 

Note : Il n’est pas n�cessaire de suturer le p�ritoine visc�ral, ni le p�ritoine abdominal. 

- si la patiente pr�sente des signes d’infection, tamponner le tissu sous-cutan� avec de la gaze et faire une suture l�che au catgut 0 (ou avec des sutures polyglycoliques � r�sorption lente) ; faire une suture tardive de la peau une fois l’infection r�sorb�e ; 

- si la patiente ne pr�sente pas de signe d’infection, faire une suture verticale de la peau avec des points de matelassier avec du nylon (ou de la soie) 3/0 et appliquer un pansement st�rile. 

SOINS POST-OPERATOIRES 

  • Une fois l’inversion corrig�e, perfuser 20 unit�s d’ocytocine dilu�es dans 500 ml de solution intraveineuse (s�rum physiologique ou Ringer lactate) � raison de 10 gouttes par minute :

- en cas d’h�morragie pr�sum�e, augmenter le d�bit de perfusion � 60 gouttes par minute;

- si l’ut�rus ne se contracte pas apr�s la perfusion d’ocytocine, administrer 0,2 mg d’ergom�trine en IM ou des prostaglandines (tableau S-8).

- 2 g d’ampicilline en IV, PLUS 500 mg de m�tronidazole en IV ; 

- OU 1 g de c�fazoline en IV, PLUS 500 mg de m�tronidazole en IV.

- 2 g d’ampicilline en IV, toutes les 6 h ; 

- PLUS  5 mg de gentamicine par kg en IV, toutes les 24 h ; 

- PLUS 500 mg de m�tronidazole en IV, toutes les 8 h.

Top of page

 

Principes cliniques

Evaluation initiale rapide

Etablir un dialogue avec la patiente et sa famille

Soutien affectif et psychologique

Urgences

Principes g�n�raux � observer pour les soins

Utilisation clinique du sang, desproduits sanguins et des liquides de remplissage vasculaire

Antibioth�rapie

Anesth�sie et analg�sie

Principes � observer pour les soins op�ratoires

Travail et accouchement eutociques

Principes � observer pour les soins n�onatales

Liens entre le prestataire de soins et la communaut�

Symptomes

Choc

Saignement vaginal en d�but de grossesse

Saignement vaginal en fin de grossesse et pendant le travail

Saignement vaginal apr�s l'accouchement

C�phal�es, vision floue, convulsions ou perte de connaissance, tension art�rielle �lev�e

D�roulement d�favorable du travail

Positions et pr�sentations dystociques

Dystocie des �paules

Travail sur ut�rus surdistendu

Travail sur ut�rus cicatriciel

Souffrance foetale pendant le travail

Procidence du cordon

Fi�vre pendant la grossesse ou le travail

Fi�vre apr�s l'accouchement

Douleurs abdominales en d�but de grossesse

Douleurs abdominales en fin de grossesse et apr�s l'accouchement

Difficult�s respiratoires

Disparition des mouvements foetaux

Rupture pr�matur�e des membranes

Pathologies et affections de l'enfant � la naissance

Interventions

Bloc paracervical

Bloc des nerfs honteux internes

Anesth�sie locale pour c�sarienne

Rachianesth�sie (anesth�sie sous-arachno�dienne)

Anesth�sie � la k�tamine

Version par manoeuvre externe

D�clenchement artificiel du travail et stimulation de l'activit� ut�rine

Extraction par ventouse obst�tricale

Extraction par forceps

Accouchement par le si�ge

C�sarienne

Symphysiotomie

Craniotomie et craniocent�se

Dilatation et curetage

Aspiration manuelle intra-ut�rine

Culdocent�se et colpotomie

Episiotomie

D�livrance artificielle

R�fection des d�chirures cervicales

R�fection des d�chirures vaginales et p�rin�ales

R�duction d'une inversion ut�rine

Suture d'une rupture ut�rine

Ligature de l'art�re ut�rine et de l'art�re ut�ro-ovarienne

Hyst�rectomie post-partum

Salpingectomie dans la grossesse ectopique

Appendice

M�dicaments essentiels

Index

 

 The Mother and Child Health and Education Trust Programmes | Resources | India | Partners | Site Map | About Us | Contact Us top of page

Feedback Form